EHETXS

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Electrosensible - Page 2

  • Wifi à l’école, voile intégrale autorisé

    Capture.JPGMonsieur le Ministre de l’Economie et des Nouvelles technologies, Jean-Claude Marcourt veut du Wifi dans toutes les classes Wallonnes.

    Source : www.lesoir.be

    Extrait :

    Ces recommandations vont servir de base à la rédaction du Plan numérique wallon. Des cours d’initiation au numérique dès la primaire sont suggérés.

    Devrons-nous envoyer nos enfants équipés d’un voile intégrale de protection ?

    Envoyez la lettre proposée par Robin des Toits au Ministre : jeanclaude.marcourt@gov.wallonie.be

  • Jugement rendu par le Tribunal du contentieux de l’incapacité de Toulouse

    Justice.png

    Dans ses conclusions, le tribunal de Toulouse en date du 18 mai 2015, reconnaît un handicap qui peut atteindre 100% lorsque la personne est exposée aux ondes électromagnétiques.  Il reconnait que ce handicap impose un mode de vie et des sacrifices qui ne permettent pas la moindre suspicion de simulation.  Il reconnait également que la description des signes cliniques est irréfutable.

    La réaction du Docteur Jacques Vanderstraeten à la lecture du jugement en dit long sur la position défendue par les politiques Belges.  Le Docteur Jacques Vanderstraeten est membre du Conseil supérieur de la santé Belge.  Le Conseil supérieur de la santé influence directement les décisions politiques.  Il déclare dans la Libre Belgique du jeudi 27 août 2015 : « Reconnaître ce syndrome aurait un potentiel pathogène qu’il ne faut pas négliger ».  Il déclare également qu’à l’heure actuelle rien n’est prouvé pour ce qui est du rapport de causalité entre l’exposition et les symptômes.  Monsieur Vanderstraeten continue de nier l’évidence alors même que la décision du Tribunal est sans équivoque possible.

    Il faudrait également que Monsieur Willy Pirard revoie sa copie lorsqu’il défend les normes d’expositions actuelles lors de ses exposés techniques.  Monsieur Willy Pirard travaille pour le compte de l’Issep, l’institut scientifique chargé par la Région wallonne de mesurer et de contrôler les émissions électromagnétiques des antennes GSM.  A ce titre, il est souvent sollicité afin de donner un avis d’expert sur la question de la nocivité ou non des installations de téléphonie mobile.  Je souhaite qu’il cite cette décision de justice dans tous ses exposés à venir.

    Il serait urgent que notre Ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block, prenne position dans ce dossier et acte politiquement une reconnaissance de l’Electro-Hyper-Sensibilité.

  • Le LiFi, l'avenir du WiFi

    Le LiFi, l'avenir du WiFi

    Extraits:

    En collaboration avec Luciom, le Leti, institut de CEA Tech, vient de mettre au point un modem bidirectionnel de LiFi à haut débit. Les perspectives sont immenses pour remplacer le WiFi, sans onde radio et sans saturer les réseaux.

    [...]

    Au final, l'ensemble remplace avantageusement le WiFi: il offre un débit équivalent, tout en étant plus sécurisé et insensible aux perturbations électromagnétiques. Le LiFi sera en particulier utile partout où les ondes RF ne sont pas appréciées: nucléaire, milieu de la petite enfance, hôpitaux, aéronautique...

  • Nanoparticules de Dioxyde de Titane dénoncées

    Enfin !

    José Bové déclare sur BFM TV: « Je dis aux gens qui nous regardent : vous n’avez pas besoin de bouffer cette merde ! »

    On pourrait ajouter à cette liste presque tous les médicaments enrobés de cette même matière ainsi que presque tous les dentifrices: (colorant alimentaire E171 - cosmétiques Cl 77891).

    Voici la vidéo: José Bové accuse les M&M’s d’être cancérigènes (vidéo)

    Extrait:

    Les boules chocolatées multicolores contiennent des nanoparticules de dioxyde de titane, un colorant nocif pour la santé. « Les seules études qui ont été faites par des laboratoires français et suisses ont montré jusqu’à présent qu’il y avait des risques de cancer », a expliqué José Bové à Jean-Jacques Bourdin.«  Il n’y a eu aucune autorisation de mise sur le marché, c’est l’industrie qui impose ça. » Il a également pointé du doigt les chewing-gum Hollywood.

  • France: Les maladies environnementales à l'assemblée nationale le 16 octobre 2014

    Colloque Crise sanitaire des maladies chroniques

    "Les maladies environnementales émergentes nous alertent"

    Assemblée nationale

    16 octobre 2014